34

Le château de Gruchy et la famille de Pierres


Gruchy est un ancien domaine, appartenant à la famille de Pierres depuis au moins 1401. On a retrouvé en effet la trace du mariage d'un de Pierres en l'église d'Englesqueville le 1er janvier 1401.

Un ancien château situé non loin du château actuel, mais paralléle à la route, a brûlé et a été reconstruit complètement en 1750, dans le style classique des grandes demeures normandes du 18ème siècle.

A nouveau en grande partie détruit par un incendie au 19ème siècle, son propriétaire, le marquis Adhémar de Pierre (arrière-grand père du propriétaire actuel, Guy de Loÿs) a entrepris une reconstruction avec un architecte, M. Delaunay, élève de Viollet-le-Duc. Les travaux ont duré 6 ans, de 1870 à 1876, mais ont été interrompu par la mort prématurée du fils aîné du marquies, Gaston de Pierres. Plus tard, après la mort d'Adhémar de Pierres, son fils cadet a renoncé à achever la reconstruction.

De ce fait la parte ouest du château a conservé son architecture du 18ème, celle que l'on remarque couverte de verdure sur la photo ci-contre.

 

 

 

 

 

 


détails en premier plan la partie du château qui subsiste de la construction de 1750


détails (ancienne carte postale)
Le château de Gruchy


détails


détails

 

Le bâtiment a souffert de la guerre, mais moins que d'autres qui ont disparus totalement. Deux bombes sont tombées au voisinage, et un obus a atteint le château, mais par chance, sans exploser.

La présence permanente pendant toute la guerre d'une personne de la famille de Pierres a certainement préservé le château d'une occupation complète par les Allemands. Voici ce qu'une habitante d'une grande maison à Vierville écrivait le 6 juillet 1940:
"Je suis donc toujours en faction à la porte de notre vieille maison qui aurait subi le sort de celles qui sont vides, elles ont été remplies de soldats tout de suite, et il faut dire que c’est vite abîmé par toute cette soldatesque. G. de P. (Guillemette de Pierre, à Gruchy) en a 45 chez elle, et son avenue bordée de gros camions qu’on veut sans doute dissimuler aux avions anglais. On n’en voit guère de ceux-ci, mais notre ciel est sillonné d’autres, qu’on peut sans peine évaluer à plus d’une centaine".

En 1944, le château a servi de PC pour la compagnie 9/726 (du 726ème Régiment de Grenadiers), commandée par un officier bavarois, le capitaine Gründschloss, blessé de guerre, parlant parfaitement le français et au comportement irréprochable. Le capitaine a été tué le 6 juin en combattant les Américains sur la route de Vierville à Gruchy.
Le récit de ces événements, avec les souvenirs de la famille de Loÿs, est résumé dans les chapitres sur Gruchy le 6 juin et le 7 juin.


Pendant les mois qui ont suivis, et jusqu'au 1er janvier 1945, les Américains y ont installé l'Etat-Major de leur 6ème Brigade Spéciale du Génie (6th Engineer Special Brigade).
Cette grande unité multi-armes était chargée d'exploiter la moitié ouest de la tête de pont "Omaha Beachhead". (voir les dossiers sur la Tête de Pont d'Omaha Beach et sur le port artificiel Mulberry d'Omaha Beach). Il s'agissait d'assurer les déchargements (500.000 hommes, 1.000.000 de tonnes de fret, 100.000 véhicules sur l'ensemble de la plage), les transports, les stockages, la construction, l'exploitation et l'entretien de toutes les infrastructures correspondantes (routes, zones de stockages, hôpitaux, etc..).


Après la guerre



détails
Le fosse de la Pêcherie, avec la tour du Marquis de Pierres (30 juin 1943)


détails une visite lors de la manifestation organisée par l'ADTLB le 16 août 2007:
"Mon village se raconte", avec la participation des habitants de Louvières

Dans la parc, au voisinage du château, se trouve une chapelle isolée, construite vers 1866, toujours par Adhémar de Pierres, à l'intention de son épouse et de sa soeur.
Le nom de son architecte n'a pas été conservé.
Elle a été consacrée par l'évêque de Marseille et dédiée à ND de la Garde.
Elle a été rarement utilisée dans les années d'avant guerre, et elle a beaucoup souffert intérieurement de l'occupaton Allemande. Pendant l'été et l'automne 1944, plusieurs cérémonies s'y sont déroulées, notamment la veillée de Noël 1944, avec un chapelain Américain, cérémonie particulièrement émouvante au moment où l'offensive Allemande des Ardennes a pu faire croire un instant que le sort de la guerre pouvait encore se retourner.
Elle est aujourd'hui fermée, n'ayant pas été restaurée intérieurment.

 


(détails) La chapelle isolée dans le parc du château de Gruchy

(détails) Une autre vue de la chapelle isolée

La tour de la pêcherie, dite aussi tour du marquis de Pierres


détails Tour construite par le Marquis de Pierres, près de la Pointe de la Percée en 1873. Elle était en ruine en 1944 et a disparu depuis (ancienne carte postale)


détails


détails (ancienne carte postale)

Ci-dessous et à droite, quelques images datant des vacances de mardi-gras 1939, la tour était alors déjà ruinée.


Février 1939, FC, MC, JPCA et PCA


JPCA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Février 1939, FC


février 1939