5734

Destruction et reconstruction des bâtiments privés de Vierville

Plage et descente à la mer

4 - La plage (boulevard de Cauvigny)
de la villa Clairefontaine M (inclue) à la villa Les Hortensias V (inclue)


L - Brise Caline (Roger)
M - Clairefontaine (Parmentier)
NA - garde Clairefontaine

NB - garde La Source
O - La Source (Mathy)
OA - Poulailler La Source
P - Heuline (future Robert Lebrec)

Q - Schaeffer
R - Schaeffer
S - Grain de Sable
T - Richard (imprimeur)
U - La Sauvagère (Dr Létienne puis Chevalier)
V - Les Hortensias (Hardelay)

Avant guerre, plan de la plage de Vierville, dans sa partie centrale, de la propriété Clairefontaine (M) jusqu'à la propriété Hortensias (V)
(d'après un fond de plan établi pour les besoins du débarquement de 1944)
Ci-dessous photo 2006 montrant l'état actuel



Ci-dessous, les villas du centre de la plage vues le 10 août 1944



Ci-dessous photo de l'été 1947, de la villa Hardelay à gauche à la villa Roger à droite, toutes sont ruinées, 2 seulement seront reconstruites à l'identique (villas Hardelay et Mathy)


Panorama vu de la falaise au dessus de la villa Mathy, vers 1911 ?


En 1945, de g à d, de la villa Hardelay à la villa Mathy


Sur cette vue, on aperçoit les villas P, Q, R et S, derrière le boulevard et la plage couverte de LCT échoués, (la photo doit dater des journéesd'après la tempête des 19/21 juin 1944)

10 août 44, pendant l'exploitaion du port


Ci-dessous, les cartes postales d'ensemble des villas du centre, depuis la villa Clairefontaine jusquà la villa Les Hortensias, avant la guerre


1930, de g à d: villas Clairefontaine M, La Source O, villa P, villa R, villa Grain de Sable S (à peine visible), villa T, et à droite la villa N en bordure du boulevard


1935, de g à d: villas Clairefontaine M , La Source O, et villa P


de d à g : villas Clairefontaine M, La Source O , villa P, villa Grain de Sable S, villa T


Vers 1925, de g à d en pied de falaise: villa Grain de Sable S, villa R, villa P, villa La Source O, villa Clairefontaine M.
de g à d en bordure du boulevard: la villa N, puis la villa H, puis au fond les villas A B D F G, dernières villas du territoire de Vierville.


Vers 1914, de g à d: villa P, villa R, villa S Grain de Sable, villa 3 niveaux (qui a été remplacée dès avant la guerre par la grande villa T ), villa Sauvagère U

vers 1911, la villa Heuline et les voisines vers l'ouest


Villas OA, P, Q, R, S (Grain de Sable), T (Richard), U (Chevalier) (30 juin 43)


Villas T, Sauvagère U, Les Hortensias V (30 juin 43)



Vers 1914, villas Clairefontaine et voisines à l'ouest


vers 1905, villas Sauvagère (Chevalier) et Grain de Sable (Colin)


1930, de d à g: villas Clairefontaine M, La Source O, villa P, villa Grain de Sable S , villa T


de g à d: toit de la villa T, villa Grain de Sable S, villa R, villa Q, villa P, villas La Source O et Clairefontaine M.
en bord de boulevard on voit la villa N 


1930 de g à d: villa T, villa Grain de Sable S, villa R, villa Q, villa P, villa La Source O , villa Clairefontaine M
Même point de vue ci-dessous


de g à d: villa Sauvagère U, villa T, villa Grain de Sable S, villa R. On voit la villa N en bord de boulevard.


De g à d: bord de la villa Sauvagère U, villa T, et à droite villa Grain de Sable S




De d à g: Villa Grain de Sable S, villa R (Schaeffer), villa P (Heuline) , villa La Source O (Mathy), villa Clairefontaine M (Parmentier), villa Brise Câline L (Jean ROGER dit Sainteny)


de g à d: villas Clairefontaine M , La Source O, villa P, puis villa R


Villa Clairefontaine M à gauche, puis villa La Source O, un vide qui sera comblé plus tard par la villa P, villa R, villa Grain de Sable S, villa T, et à droite en bord du boulevard la villa N.


A droite, villa Les Hortensias V, 1ère époque. Plus à gauche la villa La Sauvagère U
Même point de vue ci-dessous



de g à d: villa Grain de Sable S, villa 3 niveau qui a fait place à la villa T, villa U Chevalier à droite


A droite, la villa T, (actuellement Defortescu juste à l'Est de la villa Sauvagère) avec bassin, qui a remplacé la maison 3 niveaux.
plus loin vers l'Est: villa Grain de sable S, villa R , villa P, villa La Source O, villa Clairefontaine M.
(la carte postale d'origine est présentée à l'envers)


1945, villas T, villa Grain de Sable S, villa R


1965, villas du centre reconstruites







Ci-dessous, des photos de chaque villa prise séparément

Villa Clairefontaine (M)
(famille Parmentier)
achevée vers 1910


(détails) Avant guerre, la plus grande villa de la plage: (M) "Clairefontaine" , du Professeur Parmentier, médecin à l'Hôtel-Dieu à Paris, construite vers 1910, détruite en 1944 par les Allemands, reconstruite dans les années 1980 sous forme d'une villa double moderne, par les des petits enfants Parmentier (familles Parmentier et Helleboid)


(détails) Villas NB et NA, en bord du boulevard, 2 habitations pour les gardes des villas La Source et Clairefontaine. Détruites après 1944

 

 








vers 1910, le boulevard de Cauvigny devant Clairefontaine


(détails) La serre et le jardin de la villa Clairefontaine, avec une musique militaire allemande, vers 1941



1956, terrain de Clairefontaine



vers 1923, villa Clairefontaine en second plan derrière les"cabannettes" de la propriété de La Source


Août 45, serre Parmentier


La nouvelle villa Clairefontaine, construite sur le terrain de l'ancienne, dans les années 80?

Villa "La Source" (O)

Cette villa a été construite en 1906 sur des terrains achetés par Mr Théodore Mathy. Ces terrains, achetés en 3 fois, étaient des lots de l'ancienne propriété communale des falaises et des terrains marécageux en contrebas, partagée en 1846 entre les 85 foyers de Vierville (on les appelait des "feux").
Un 1er lot N° 53 de 36ares02 a été acheté à la famille Conseil (de Vierville) en 1902 au prix de 700F+ environ 100F de dettes à payer à la commune.
Un 2ème lot N°52 de 35a a été acheté à Mme Vve Joliet de Neuilly-sur-Seine en 1904 au prix de 2500F.
C'est sur ces 2 lots que la villa La Source a été construite en 1906.
Un 3ème lot N°51.de 30a44 a été acheté à M et Mme Coulmain de Longueville en 1910 au prix de 2000F et a servi pour la construction ultéreure en 1963 la villa de Mme Haxo (voir ci-après)

[1 franc-or de 1905/1910, vaut très approximativement 3 euros actuels]


La Source vers 1910, la maison a été achevée en 1906, alors que la villa voisine Clairefontaine n'était pas encore construite.


Les jardins de la villa La Source, vers 1910


vers 1912, portail de la villa La Source


La Source, vers 1922

Les photos qui sont présentées ici ont pour origine la collection de la famille Mathy

Construction des annexes
1907/1912


1908 - Achèvement de la maison des gardes de la villa La Source


Vers 1911, serre de "La Source"en construction, dans l'angle NO du terrain


1923 - Maison des gardes de "La Source". Celle de "Clairefontaine" est adossée sur le mur mitoyen


1927, construction de l'atelier de La Source


La Source vers 2010, la maison des gardes n'a pas été reconstruite, ni les ateliers et la serre.






1945, de g à d: la maison des gardes et La Source, inhabitables après 4 ans 1/2 d'occupations diverses
. Cette maison des gardes aurait été utilisée en juin 1944 pour servir de PC de la 6ème Brigade Spéciale du Génie, chargée de l'exploitation de la Tête de Pont Omaha Beach (moitié Ouest). Par la suite cet état major s'est installé plus au large au château de Gruchy.


1957, à gauche, villa La Source (O) est reconstruite.
(A droite, la villa Heuline (P) en ruine)


1965, villas La Source (O), Haxo (OA), Robert Lebrec (ex P ou Heuline), ruine Q (ex annexe Schaeffer, future annexe Voisin), Voisin (ex R Schaeffer)


(détails)  Sur le plateau, les 2 haies de pins au dessus de la villa Mathy (vers 2000). Ces haies datent du début du siècles et ont survécu aux vents de mer et à la guerre, elles sont aujourd'hui protégées par la commune




Villa construite en 1963 pour Madame Haxo

(sur un terrain voisin de La Source et désigné par "OA", terrain acheté en 1910 par Mr Mathy, issu du lot N°51 du partage en 1846 des falaises)

Le premier bâtiment, construit dans les années 30, était un poulailler, une annexe de la villa La Source. Il a été détruit en 1944.

En 1962/64, sur ce même terrain, une villa a été construite par la famille Haxo, puis vendue par la suite à Madame Gulminelli en 1997.


Juin 1943, le poulailler de la villa "La Source", au centre le bâtiment OA, sur le terrain de la future (vers 19662/63) villa Haxo puis Gulminelli/Bougaut depuis 1997),
A droite on aperçoit la villa Heuline reconstruite et transformée (années 1962/63) par la famille Robert Lebrec


Août 1945, les ruines du poulailler sont visibles entre les villas La Source et Heuline. Elles étaient alors inhabitables.


1962/63, au milieu, la villa de Mme Haxo en construction.
A gauche la villa "La Source" est reconstruite.
A droite la villa Lebrec est en reconstruction sur les murs inférieurs de la villa Heuline.

 


1964, au milieu, la villa de Mme Haxo est terminée


Au milieu un peu à droite, la villa Gulminelli/Bougaut, vers 2010, à l'extrême droite la villa Lebrec, au centre gauche "La Source"






Villa P, famille Heuline, puis Robert Lebrec après la guerre


Villa P (Heuline) - Ci-dessous en 1928


détails Avant 1939, Villa "P" (propriété Heuline) grande villa style normand, construite à l'ouest de la villa O (Mathy), disparue en 1944.
Au premier plan les jardins Mathy.


Août 1945, à droite, on voit la villa Heuline, très endommagée et inhabitable après le départ des soldats, transformée en villa en terrasse par Robert Lebrec après la guerre. Le toit de la villa Heuline, ne doit pas faire illusion, il était irrécupérable

Villas R et Q, famille Schaeffer puis famille Voisin après la guerre


Villa R et Q (propriétés Schaeffer) grande villa assez récente (années 30?), avec toit à double pente, pignon face à la mer, accompagnée d'une annexe, bâtiments disparue en 1944.

(détails)
Cette maison a été reconstruite après la guerre sur des plans différents par la famille Voisin. L'annexe qui se trouvait juste à l'Est a été complètement reconstruite également. Voir ci-dessous


Cette photo montre la situation avant guerre:
---Villas P Heuline,
--- Villa Q petite villa plus récente avec toit à double pente faible, annexe de la propriété Schaeffer,
--- Villa R Schaeffer.
Toutes ont disparu après 1944, remplacées par la villa Lebrec (P) et 2 villas Voisins (Q et R)


Avant guerre, les terrains Schaeffer et Colin
(aujourd'hui Voisin, et Marchal Jacques)

Villa S "Grain de Sable"
famille Colin ?, puis famille Jacques Marchal après la guerre


(détails) Villa "Le Grain de Sable" S
construite avant la guerre (famille Colin), détruite en 1944, revendue après guerre à un propriétaire qui a reconstruit, puis vendu à la famille de Jacques Marchal

(détails) Villa "Le Grain de Sable"


1945, villa Grain de Sable à droite et villa T (Richard) à gauche, sans toit. Ces maisons étaient inhabitables en 1945
Cette villa a été reconstruite après la guerre sur des plans différents.




















Villa T (Richard, imprimeur)


Avant guerre, à droite la villa "T" (propriété Richard, imprimeur parisien) grande villa constrruite vers 1928-29, qui semble avoir remplacé une maison à 3 niveau (voir photo ci-dessous avec la villa La Sauvagère). Elle disposait d'un grand bassin dans le jardin face à la mer. Il y avait aussi une petite maison (de gardien ?) en bordure du boulevard.
La maison a été vendue à Mr. Gougenheim vers 1936, lorsque la famille Richard a quitté la France pour la Belgique. Détruite en 1944 par les Allemands.


1945 A droite la villa Richard à moitié détruite
(à gauche villa Grain de Sable)

Sur son emplacement, les familles Gougenheim puis Fortescue ont construit 2 maisons modernes après la guerre. Le bassin a été transformé en piscine et couvert.


Vers 1960/65, à gauche la villa T reconstruite par la famille Fortescue

(A droite,la villa U La Sauvagère reconstruite par la famille Chevalier)








Villa U La Sauvagère, construite par le Docteur Létienne
Construite par le Dr Létienne (médecin à Trévières?) vers 1910, achetée par la famille Chevalier vers 1930 ou 31. Détruite par les Allemands en 1944. Reconstruite et modernisée après la guerre par la famille Chevalier.


détails Villa "U" "La Sauvagère" .


(détails) Villa La Sauvagère, à gauche on voit une villa à 3 niveaux qui a dû être détruite pour construire la villa T de la famille Richard (voir ci-dessus)


(détails) Villa U "La Sauvagère" (Chevalier)
Au premier plan, l'escalier le jardin et le bassin de la villa T voisine




vers 1910, villa La Sauvagère (Létienne puis Chevalier)

 

 



Villa Les Hortensias V, famille Hardelay


détails Villa "V", Les Hortensias, sous sa forme d'origine, vers 1890 ?
Construite dès le 19ème siècle (dès le Second Empire??) par Mme Delahaye, grand mère de Michel Hardelay. Son architecture a été complètement modernisée en 1937

Ci-contre, la même plage, figurée en 1823, 1878? et 1939. Il semble qu'en 1878 (si cette date est exacte) la villa Hardelay existait. Ou bien la photo date des années 1890, ce qui me parait plus vraisemblable



détails l'entrée des Hortensias


détails Villa V"Les Hortensias" (Hardelay) première époque, avant 1937 semble-t-il






Villa "V" "Les Hortensias" (Hardelay) en juin 43. On la voit ici avec son architecture modernisée vers 1937

détails


La villa V "les Hortensias" en été 1944, elle n'a plus de toit.


villa Hardelay (V) vers 1937

Les Allemands ont entrepris la destruction en 1944, de la grande villa Hardelay, mais lentement, en récupérant systématiquement les poutres pour en faire usage dans leurs abris. Elle a pu être sauvegardée et reconstruite autour de ses murs après la guerre
Voir les souvenirs de Michel Hardelay à ce sujet


1955, reconstruction en cours de la villa Hardelay, dans sa forme de 1937


La maison annexe de la villa Hardelay, construite dans les années 50 pour y loger la mère de Michel Hardelay, à l'ouest de la maison principale. Elle a servi de gîte après le décès de Suzanne Hardelay et avant d'être vendue récemment (2010)

Ci-dessous, vues aériennes d'après guerre


Vers 1965







la plage, vers 1955?


vers 1955, la plage au centre





vers 2005


vers 2007


Histoire photographique de ce secteur de plage depuis 1939


Panoramique en 2000



Panoramique en 2007



A droite les villas Richard et Chevalier
Le 30 juin 1943, l'aviation Alliée a pris des vues cavalières de ce secteur de plage


A droite la villa Hardelay, à gauche la villa Richard (un imprimeur parisien, aujourd'hui terrain de la villa Fortescue)


Profils de côte établis vers janvier 44 pour la préparation du Débarquement




La côte de la villa Mathy à gauche, à la villa Hardelay au centre


Prise le 24 mars 1944, la photo indique la zone fortifiée du WN70, au dessus des villas Hardelay et Chevalier.
On aperçoit les villas Mathy, Parmentier et Roger dans la partie centre droit de la photo
Le 19 mai 1944, un avion de reconnaissance RF38 "Lighning" de l'US Army Air Force a pris une série de photo de la plage sur laquelle les obstacles éytaient en cours de mise en place

La villa "Brise Caline" visible au centre
(villa Roger, dit "Sainteny" dans la Résistance), aujourdhui, son terrain est voisin du terrain de la villa Raymond Marchal au 136 du boulevard de Cauvigny


La villa Les Hortensias est visible à gauche



6 juin 1944, à 12h15, de la villa Les Hortensias (à gauche, sans toit), jusqu'à la villa Roger (à l'extrême droite). A cette heure les Américains occupent cette partie de plage depuis 7h00 et sont montés par la falaise dans la matinée pour occuper le bourg de Vierville


Photo du 10 août 1944, montrant la plage entre les villas Hardelay et Roger. On aperçoit des Landing Craft sur le sable, et des ballons de barrage de DCA sur le terrain Schaeffer (famille Voisin aujourd'hui)


Photo IGN du 28 août 1947. Rien n'est encore reconstruit. A droite la route américaine de retour des canards (camions amphibies) est encore bien visible au dessus des ruines de la vila Roger, le futur terrain Raymond Marchal.


Photo IGN avril 1955 , de la villa Hardelay à gauche, en reconstruction autour de ses murs, à la route américaine à droite, toujours bien visible


photo IGN de juillet 1972, la plupart des villas sont reconstruites, depuis la propriété Hardelay jusqu'à celle de Raymond Marchal. Il manque encore la villa Parmentier. On voit notamment les villas Chevalier, Fortescue, Jacques Marchal, Voisin, Robert Lebrec, Haxo, Mathy


Photo IGN de septembre 1980, la villa Parmentier n'est pas encore reconstruite.


Photo IGN de Juin 1984, la villa double Parmentier est en achèvement


Photo IGN de 1991, il manque partie est du secteur, les dernières villas visibles sont celles du terrain Voisin à droite


Photo IGN d'Août 1997


Photo Géoportail de 2009. Ce site Web permet de voir les limites cadastrale en option sur les photos présentées. Il ne donne pas les N° de parcelles ni les propriétaires.


Retour accueil